lundi 13 février 2012

El Lissitsky / 1890 - 1941


El Lissitsky, 1914


     Lazar Markovitch Lissitsky dit El Lissitsky est un peintre d'avant-garde russe qui se distingue également à travers de multiples médiums. Il pratique notamment la typographie, l'architecture, le cinéma et la photographie et notamment des photogrammes.

     Son talent s'affirme très tôt et il enseigne dès l'âge de 15 ans certaines discipline artistiques.

     El Lissitsky intègre l'académie des beaux arts de Saint Pétersbourg en 1909, puis l'Université technique de Darmstadt de 1909 à 1914 et enfin l'Université technique de Riga de 1914 à 1916 où il obtient un diplôme d'architecte. Il s'inscrit dans un premier temps dans un style plutôt cubiste avec des affiches réalisées pour les évènements de 1917.

     En 1919, Marc Chagall invita l'artiste à enseigner les arts graphiques, l'impression et l'architecture à l'école d'art publique et des arts nouveaux de Vitbesk en Russie. Pendant cette période, il rejoint le courant du Suprématisme et se lie d'amitié avec Kasimir Malevitch.

     Lissitsky produit ses premiers tableaux de la série "Proun". "Proun"est une contraction de pro, préposition russe signifiant "avant, et de un, abréviation de unowis, forme déjà contractée de termes russes signifiant "établissement de nouvelles formes d'art. Un courant auquel appartiendra Lissitsky en 1921 se nommera UNOVIS.


     En 1922, El Lissitsky se détache du mouvement De Stijl car son approche est plus en lien avec le constrcutivisme dirigé par Vladimir Tatline. Il part cette année là pour la première exposition d'art russe organisée à la galerie Van Diemen à Berlin. Là bas, il se lie avec Piet Mondrian, Laszlo Moholy-Nagy, Theo Van Doesburg, Nam Gabo, Ludwig Mies van der Rohe, Jean Arp. Entourage qui lui permettra de fonder le Groupe G. ainsi que la revue ABC.
     De 1920 à 1935, Lissitsky est organisateur de nombreux évènements artistiques autour du design et de grandes expositions. Il est également à la tête du projet du Parc Central de Culture et de Détente plus connu sous le nom de Parc Gorki à Moscou. Il a également travaillé sur 17 affiches traitant de l'URSS en construction et de la propagande soviétique.

     Pendant les dernières années de sa vie, il travaille sur des affiches anti-Nazis et d'autres projets liés à la guerre. Il souffre de tuberculose pendant des années et mourra des suites de cette maladie le 30 décembre 1941, à l'âge de 51 ans, à Moscou.

 








 

 

 

 

 

 

 


 












Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire