mardi 28 février 2012

Daniel Buren / 1938 -

Daniel Buren


Daniel Buren, né en 1938 est un artiste, peintre et sculpteur français très important et influent. Son goût pour les rayures lui vient de l'emploi dans ses premières œuvres de tissu industriel à larges bandes verticales, rayures devenues très vite une signature à part entière, même si l'artiste ne se cantonne pas à la simple déclinaison de ce motif. 

Toujours sur fond blanc, ces rayures sont au départ vertes, puis rouges, puis jaunes, puis bleus et deviennent finalement noires. L'alternance de ces bandes, de 87mm de largeur, noires et blanches sont considérées par l'artiste comme un "outil visuel". L'artiste travaille beaucoup, voire essentiellement, in situ et développe à travers ses œuvres un langage formel et visuel très impactant. 

Il développe des projets urbains en inscrivant ses bandes blanches et noires sur des colonnes, appelées Colonnes de Buren, sur le parvis du Palais Royal et l'Hôtel de la Monnaie de Paris ou sur la place des Terreaux de Lyon. Il considère la ville comme "un atelier, un terrain de jeux". Buren travaille également sur l'architecture fictive et réelle ainsi que sa mise en place dans l'espace. Il travaille également de plus en plus avec des miroirs.

En 1986, il obtient le Lion d'or à la Biennale de Venise. En 2012, dans le cadre du projet Monumenta et après le Leviathan d'Anish Kapoor, il devra créer une œuvre spécialement conçue pour la nef du Grand Palais. Inconnue jusqu'au début de la manifestation, cette œuvre sera exposée du 9 mai au 21 juin.

Un artiste très prolifique au langage à la fois simple et d'une complexité incroyable.


 

 

 

 

 

 



 

 

 




 


 

 


 

 


 







 


 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire